festival-calvi-plage-été

Le son… sans tapage, mais avec panache, réunit de vieux et nouveaux amis et envoie ses énergies primitives, d’une beauté racée que l’on croyait presque disparue, prendre au coeur, au ventre et à la gorge.
Le souffle… d’un libecciu de liberté pousse les belles de jour et de nuit, encore vêtues de leurs lamés dramatiques de la veille, à se laisser calmer et bercer par les premiers rayons de soleil sur les rochers, les premières heures d’une journée chaude et nouvelle.
La sensualité… enfin, de ce grand déshabillé musical vous met à nu, vous entraîne dans une liesse instinctive, vous plonge dans un magma heureux avec ceux qui font et défont la création, ceux qui inspirent et expirent le style.

Tout le reste n’appartient qu’à vous.*Vivez heureux aujourd’hui, demain il sera trop tard/